Microsonde électronique

La microsonde électronique fait partie des équipements de la plateforme mixte Université/CNRS/BRGM. L’histoire de la microanalyse dans le domaine de la géologie à Orléans a commencé en 1959 avec la microsonde CAMECA MS85, la quatrième dans l’histoire et elle est resté en service jusqu’au 1970.
L’actuelle microsonde de la plateforme commune, en service depuis 2013, fait partie de la dernière génération des microsondes SX Five (source à Tungstène) de Cameca.

Spectromètre vertical équipé de 2 cristaux standards : TAP,PC0 ;
Spectromètre vertical équipé de 4 cristaux standards : TAP, PET, PC1, PC2 ;
Spectromètre vertical équipé de 2 cristaux standards : PET, LiF ;
Spectromètre vertical équipé de 2 cristaux grande sensibilité : LPET, LTAP ;
Spectromètre vertical équipé de 2 cristaux grande sensibilité : LPET, LLiF
Détecteurs d’électrons secondaires et rétrodiffusés ;
Microscope optique avec zoom motorisé pour vision en lumière polarisée, réfléchie, transmise.
Système de pompage automatisé comprenant une pompe turbo moléculaire.

Logiciels d’acquisition et traitement des données :
PEAK SIGHT Logiciel de pilotage, d’acquisition et de traitement des données ;
SAMPLE NAV Logiciel de navigation et de pilotage des échantillons ;
PARTICLES SEARCH Logiciel de détection de particules ;
SPECTRUM QUANT Logiciel d’analyse semi-quantitative ;
DYNAMIC BEAM ;
TRACKING ;
Logiciel de repositionnement par faisceau ;
MAPPING QUANT Quantification d’images X.

Contact: Dr. Ida Di Carlo (06 27 75 54 99)