Le projet AUREOLE

Logo projet Aureole

AUREOLE

Porteur : Éric Gloaguen

Grand programme : Métallogénie

Financement : ERA-MIN2

Période : 2019 - 2022

Contexte :

L’antimoine (Sb) est un métalloïde critique pour l’Europe et stratégique pour son industrie aéronautique et ses usines de batteries car il est largement utilisé dans les procédés industriels. Son application la plus prometteuse est probablement pour les batteries rechargeables Li et Na.

Malgré un fort potentiel européen, les connaissances sur l’antimoine est peu développée, l’Europe restant sous la menace des ruptures d’approvisionnements Chinois. En parallèle, les métalloïdes dans l’environnement sont reconnus comme un risque sanitaire important pour la santé humaine. Ainsi, l’identification à grande échelle de ces zones à métalloïdes doit être une priorité.

Ce projet est basé sur des concepts de rupture :

  • - des nouveaux modèles métallogéniques 3D à large échelle intégrant les processus profonds pour déterminer la distribution spatiale des gisements en surface ;
  • - l’utilisation de techniques de prédictivité pondérées par des paramètres de surface pour déterminer la probabilité de risque environnemental sur de grandes étendues.

Objectifs :

Au sein de ce projet de 3 ans seront produits :

  1. 1. un nouveau modèle métallogénique 3D qui contribuera à la compréhension des processus minéralisateurs,
  2. 2. une meilleure compréhension des processus de surface qui contrôlent la mobilisation et le transport des métalloïdes,
  3. 3. une nouvelle prédictivité à grande échelle pour l’antimoine, et
  4. 4. une nouvelle évaluation à grande échelle du risque environnemental pondérée par les propriétés de surface.

Consortium :

Le consortium est formé de 4 entités de recherche de haut niveau issues de 3 pays européens dans les domaines de la métallogénie et du risque environnemental, associées au Groupe Antea, dont le cœur de métier est l’analyse et la quantification du risque environnemental.

Résultats et impact :

Les résultats attendus sont des livrables à fort impact dédié à un meilleur ciblage de nouveaux gisements d’antimoine et de nouvelles cartes à grande échelle du risque environnemental pour les décideurs en charge de la santé des populations. Les résultats à long terme seront une augmentation induite des ressources européennes d’antimoine et un approvisionnement durable et responsable.

Ce projet apportera de nouvelles données aux projets Européens SCRREEN, IMP@CT et FRAME et interagira avec les consortiums dédiés à l’électromobilité comme par exemple l’Institut Européen du Lithium et l’Alliance Européenne des Batteries.