Offre d’Emploi : Offre de thèse – Modélisation géologique 3D et IA

Intitulé du poste Offre de thèse - Modélisation géologique 3D et IA
Affectation ISTO
Type de contrat Thèse
Durée du contrat 3 ans
Date de début 1/10/2021
Contacts et renseignements gautier.laurent@univ-orleans.fr
Descriptif du poste

Formalisation des Connaissances Géologiques et Automatisation du Processus d’Interprétation Structural pour la Construction d’Architectures Géologiques 3D du Sous-Sol

Processus d'interprétation

Thèse - Géosciences et modélisation

La représentation de l'architecture 3D du sous-sol est de toute première importance pour explorer et exploiter les géoressources et répondre de manière quantitative à des questions géoscientifiques (e.g., tectonique, magmatisme). Cette notion d’architecture décrit la géométrie des objets structuraux (e.g., couches, failles, plis) et leurs relations dans l’espace (topologie) et dans le temps. Ce projet de thèse propose un nouveau paradigme de représentation et de construction de l’architecture géologique 3D du sous-sol reliant représentations géométriques, concepts, et observations. Le but de cette nouvelle approche est à la fois (1) d’améliorer la formalisation numérique des connaissances portées par les représentations structurales et (2) d’améliorer la caractérisation des incertitudes structurales.

Nous proposons de développer une méthodologie de modélisation qui formalise les concepts géologiques invoqués et permette d’en explorer les incertitudes, au travers des échelles spatiales et du temps. Cette approche innovante s’inspirera du processus cognitif d’interprétation des géologues. Ce développement sera porté par le·a candidat·e, avec comme tâches principales :

  • la formalisation d’une base de connaissances structurales, s’appuyant sur les notions clef de géologie structurale, rassemblées dans une ontologie,
  • la collecte d’un corpus structural, qui rassemblera des exemples clef permettant de tester les capacités d’interprétation du système construit,
  • le développement d’un processus d’interprétation automatisé multiéchelle, basé sur des descripteurs géométriques explicitant les concepts structuraux (e.g., faille, plis), leurs relations, et leurs implications spatiales et temporelles.

Ce changement de paradigme transforme la géomodélisation en un processus d’interprétation automatique des structures basé sur l’intelligence artificielle, plutôt qu’un processus mathématique d’interpolation.

Profil recherché

Un·e étudiant·e issu·e d’une formation de master (en université ou école d'ingénieur) située à la convergence entre les outils numériques et le domaine d’application des géosciences :

  • un·e mathématicien·ne appliqué·e ou informaticien·ne avec une spécialisation en Science de la donnée présentant un fort intérêt pour la géologie ou les sciences d’interprétation à caractère naturaliste ; ou
  • un·e géologue ou géophysicien·ne de formation présentant un fort intérêt pour les approches et outils numériques, et une formation initiale à la programmation.

Candidater / en savoir plus

Offre au format PDF Télécharger
Clôture des candidatures 20/04/2021
Postuler Maintenant