Ecole Doctorale EMSTU

L’ISTO est rattaché à l’Ecole Doctorale (ED) 552 Energie, Matériaux, Sciences de la Terre et de l'Univers (EMSTU).

La logique de cette ED s’établit autour de treize unités de recherche réparties sur les sites d'Orléans, de Tours, de Bourges et de Blois. Ces unités opèrent dans des domaines très variés tels que la physique, la chimie, les sciences des matériaux et de l’ingénieur et des sciences de la Terre et de l’Univers. Elle gère le suivi des doctorants, le catalogue des cours proposés, et coordonne la répartition des bourses et les auditions des candidats. L’institut dispose d’un représentant au bureau de l’ED.

Les thèses encadrées à l'ISTO s'orientent sur des questions scientifiques primordiales telles que le rôle des fluides dans la production des ressources naturelles (minérales, énergétiques, eau, atmosphère), l’utilisation du sous-sol à des fins de stockage de CO2 ou d’énergie, l’impact environnemental des fluides et les risques associés, l’étude des fluides industriels impliqués dans les processus de combustion, en particulier le couplage entre cinétique et dynamique des fluides dans les moteurs à combustion interne, les turbines à gaz, la gazéification, les moyens de propulsion spatiale, les explosions chimiques et le risque industriel associé. Des exemples de sujets de thèses se trouve dans l'onglet "Thèses en cours".

 

 Plus d'informations sur leur site ...