InterVol

Interprétation quantitative des interactions magma-roches sédimentaires par approche expérimentale : implications sur les émissions volcaniques de volatils et la formation de gisements miniers

Date de début : 01/03/2013

Date de fin : 28/02/2018

№ de contrat

ANR-12-JS06-0009-01

Durée du projet

60 mois

Financement

ANR

Montant

140 k€

Coordinateur : Giada IACONO

Partenaires : Université d’Orléans, BRGM

Résumé

Les volatils magmatiques jouent un rôle fondamentale sur une variété de processus à différentes échelles temporelles, comme l’origine et l’évolution de l’atmosphère ou le transport et la déposition des éléments métallique dans la croute terrestre. Une accumulation d’observations de terrain indique que l’interaction entre le magma et les roches sédimentaires encaissantes peut affecter d’une façon importante son contenu en volatils et, par conséquent, la formation de gisement miniers autour ou à l’intérieur de corps magmatiques intrusifs. Ce processus, qui a été révélé principalement par des études de terrain, manque de contraintes quantitatives sur son mécanisme et son impact global sur les équilibres volatils-magma. Ce projet consiste à simuler expérimentalement l’interaction des magmas avec leurs roches encaissantes sédimentaires, lors de leur mise en place dans la croute supérieure, pour pouvoir calibrer les relations thermodynamique gaz-magma-minerai nécessaires pour la modélisation de ce processus. Les objectives principaux de ce projet, inter reliés, sont d’élucider comment ces interactions affectent/contrôlent (1) la composition des gaz magmatique et (2) la formation des gisements miniers associés au magmatisme.