REFLET

Méthodologie pour la construction d'un modèle conceptuel  de REservoir géothermique de type FailLe dans un contexte de fossé d'EffondremenT

Date de début : 01/09/2015

Date de fin : 31/08/2019

№ de contrat

ANR-10-IEED-0802-06

Durée du projet

48 mois

Financement

ANR

Montant

Total : 8,3 M€
ISTO : 123 k€

Coordinateur : BRGM

Porteur : Fonroche Géothermie

Partenaires : Electerre de France (EtF), MinesParisTech (Armines), Université de Lorraine (UL), Université d’Orléans (UO – ISTO Stanislas SIZARET)

Résumé

L’implantation des puits est définie en amont des projets de géothermie, au cours de l'étude de préfaisabilité et résulte de la mise en cohérence entre le foncier disponible, les besoins en chaleur, et l’identification des zones de failles à petite échelle résultant.  Il s’agit dans ce projet d'optimiser la trajectoire du puits qui nécessite une connaissance aussi fine que possible des chemins actuels de circulation du fluide géothermal au travers des structures géologiques complexes dans les différents contextes visés.

Pour être applicable les travaux doivent conduire à une méthodologie pour la construction de modèles conceptuels des zones les plus perméables naturellement et des zones potentiellement améliorables en termes de perméabilité et ceci à l’échelle des PER existants.

L'objectif est de définir une méthodologie aboutissant à  la réalisation de modèles conceptuels de réservoirs géothermiques visés par Fonroche Géothermie et Electerre dans un contexte de bassins d’effondrement oligocène tels que le Fossé Rhénan, le Bassin de la Limagne, ou le Fossé Rhodanien, sur lesquels l'Etat a octroyé des PER à Fonroche Géothermie et Electerre.

Les milieux géologiques concernés sont les premières centaines de mètres du socle, les fonds de bassin (formations clastiques) et les formations carbonatées sus-jacentes présentant une perméabilité naturelle en lien avec la fracturation aux différentes échelles et potentiellement améliorables.