Analyses de surface

Analyse de surface

Type d’appareil : Porosimètre à mercure
Marque et modèle : Autopore IV 9500 (Micromeritics)

Responsable technique : Nathalie Lottier

Principe : Micromeritics Autopore IV série 9500 caractérise la porosité d'un matériau en appliquant différents niveaux de pression pour un échantillon plongé dans le mercure. La pression nécessaire pour porter le mercure dans les pores de l'échantillon est inversement proportionnelle à la taille des pores (loi de Laplace).
Pression de fonctionnement 0-228 MPa (i.e. pores de diametres compris entre 360 et 0.006mm).

Objectif : caractériser la porosité d'un matériau

Echantillons traités : sols, roches

Pré-traitements : séchage de l'échantillon à 105°C, broyage

Applications typiques du porosimètre à mercure : on peut le trouver dans le domaine des geosciences , des ceramiques, de l'electronique, pharmaceutique, de construction des materiels, aerospatial, etc.

Type d’appareil : Analyseur de surface BET
Marque et modèle : NOVA 2200e (Quantachrome)

Responsable technique : Nathalie Lottier

Principe : L'échantillon est soumis à une adsorption de gaz en condition de basse température (azote liquide) permettant le calcul de la surface spécifique développée par cet échantillon. La détermination de la surface se base sur l'analyse de l'isotherme d'adsorption déterminant le volume de gaz adsorbé en une monocouche. Le volume de cette monocouche est calculé selon l'équation BET (Brunauer, Emmett et Teller). Les résultats sont exprimés en unité de surface par gramme d'échantillon (m2/g).
Il dispose de deux ports de chauffage (de la température ambiante jusqu'à 450 °C) et de deux ports de mesures, pour deux stations de mesures.

Objectif : caractériser les sols ou les roches par la surface spécifique développée par les particules constitutives du matériau (argiles minéralogiques, grains de quartz, etc.)

Échantillons traités : sols, roches, argiles, sable

Pré-traitements : séchage de l'échantillon à 105°C, broyage éventuel

Applications typiques du porosimètre à mercure : on peut le trouver dans le domaine des geosciences , des ceramiques, de l'electronique, pharmaceutique, de construction des materiels, aerospatial, etc.