Milieux Poreux

Nos recherches sur les Milieux Poreux

Dernières actus

24-27 Nov. 2017 : expérience DRX sur synchrotron à Alba (exp. 2017022082).

Résumé des activités du GP

organigramme

Les transferts de chaleur et de matière sont au cœur de toutes les problématiques abordées en sciences de la Terre. La compréhension et la prédiction des dynamiques des systèmes géologiques de surface et sub-surface, façonnés par les interactions entre la géosphère, l’hydrosphère et la biosphère, nécessitent une intégration raisonnée de multiples processus physiques, chimiques et biologiques qui peuvent s’influencer mutuellement. Pour cela, le développement d'approches de modélisation s’est peu à peu imposé comme le moyen principal permettant de réaliser la jonction entre les connaissances acquises sur les processus fondamentaux pris individuellement, et les prédictions réalisées sur des systèmes complexes, à l’image de ceux étudiés en sciences de l’environnement.

Les défis scientifiques associés à ces approches demeurent nombreux du fait de problématiques de changements d’échelles, de discontinuités des conditions physico-chimiques et de couplages entre processus thermiques, hydrologiques, chimiques, mécaniques et biologiques dont les pas de temps d’intégration peuvent être différents. C’est à l’échelle des pores que ces couplages prennent toute leur signification.

Le GP Milieux poreux a pour ambition de développer des approches prédictives de modélisation transport-réactif sur une large gamme de pressions, températures, et salinité afin de couvrir les conditions supergènes à hydrothermales, en présence de solution diluées comme de saumures de sels ultra-solubles.

Pour atteindre cet objectif, l'équipe explore les couplages mécanistes (chimie-mécanique, température-transport-chimie, porosité/perméabilité-transport, porosité-réactivité), en modélisation expérimentale et numérique. Ces approches sont déclinées des propriétés fondamentales des surfaces et des interfaces aux processus prenant place à l'échelle des pores. Les modèles numériques sont utilisés pour explorer les effets de ces mécanismes élémentaires et comme outil de transfert d’échelle pour interpréter les mesures intégratrices de terrain.

Physico-chimie des surfaces

En construction

Structure et dynamique des milieux poreux

En construction

Réactivité à l'échelle du pore

En construction

Transport réactif

En construction

Vie scientifique du groupe

24-27 Novembre 2017

Expériences DRX sur synchrotron à Alba (exp. 2017022082). Myriam Agnel, doctorante à l'ISTO, évalue les liens entre structure et propriétés d'échange des rouilles vertes.

7 Novembre 2017

Le dossier de Myriam Agnel a été retenu par Princeton pour un séjour de 2 fois 3 mois en tant que "Visiting Student Research Collaborator". La première visite est prévue début 2019. Myriam pourra se former aux techniques de Dynamique Moléculaire dans le groupe du Professeur Ian Bourg afin d'approfondir ses recherches sur la réactivité des rouilles vertes. Félicitations Myriam !

2-5 Octobre 2017

La première édition du colloque international "Reactive Transport for the Earth and Environmental Sciences in the 21st Century" s'est tenue à Amboise dans le cadre idyllique du Château du Clos Lucé. Ce colloque, organisé par le BRGM, le LBNL et l'ISTO et soutenu par le LABEX Voltaire et la Région Centre-Val de Loire, a rassemblé plus d'une quarantaine de spécialistes mondiaux du transport réactif pour trois jours d'échange et de présentations, et un jour de formation à la modélisation sur le code Crunchflow.

1er Octobre 2017

Myriam Agnel rejoint le GP Milieux Poreux en thèse. Ses travaux porteront sur les "Cinétiques et mécanismes des processus d’échanges anioniques dans les rouilles vertes nanocristallines". Cette thèse est co-encadrée par Christophe Tournassat (ISTO-BRGM) et Sylvain Grangeon (BRGM). Bienvenue à Myriam !

1er Septembre 2017

Sophie Roman rejoint l'ISTO et le groupe Milieux Poreux sur un poste de Maître de Conférence. Sophie est titulaire d'une thèse obtenue à l'Institut de Mécanique des Fluides de Toulouse. Elle a ensuite  rejoint le Laboratoire Charles Coulomb à Montpellier en tant que chercheuse post-doctorante, avant de prendre un poste de Research Associate à Stanford. Les compétences de Sophie permettront au groupe d'approfondir, entre autres, les études réalisées sur micro-modèles. Bienvenue à Sophie !

Agnel Myriam Doctorante
Aldana Carlos Doctorant
André Laurent Chercheur BRGM 50 % GP Biogéosystème
Azaroual Mohamed Chercheur BRGM
Bruand Ary Pr. Université d’Orléans - Président Université d’Orléans 50% GP Biogéosystèmes
Caurel Chloé Doctorante
Hulin Claudie Doctorante
Isch Arnaud Ingénieur de recherche CNRS (CDD)
Le Trong Emmanuel Ingénieur de Recherche CNRS
Mercury Lionel Pr. Université d'Orléans - Directeur de l'ISTO
Orucoglu Esra Post-doctorante
Roman Sophie MCF Université d'Orléans
Rouet Jean-Louis Pr. Université d'Orléans
Skuratova Elena Doctorante
Tournassat Christophe Chercheur BRGM, Responsable du GP

2018

Articles

 

Chapitres

 

Séminaires et conférences invitées

2017

Articles

 

Chapitres

 

Séminaires et conférences invitées

2016

Articles

 

Chapitres

 

Séminaires et conférences invitées