Métallogénie

Notre Recherche en Métallogénie

La métallogénie est une discipline à l’interface entre la géologie et l’économie des matières premières minérales. La notion même de gisement dépend autant de concepts géologiques que des facteurs économiques. Du point de vue de la recherche académique, l’objectif consiste à décrire les objets minéralisés et à comprendre les processus clefs de formation des concentrations métalliques. La démarche repose sur la proposition de modèles conceptuels justifiés par l’observation, l’expérimentation et la modélisation. A Orléans, des savoirs faire originaux et innovants sont développés dans trois domaines et sont déclinés dans les trois axes de recherche du GP:

  • Préconcentrations et gisements orthomagmatiques : de la fusion au gisement
  • Les minéralisations hydrothermales : analyse des flux métasomatiques

  • Métallogénie régionale et favorabilité

Les questions abordées peuvent se diviser en deux pôles

  • Préconcentrations et gisements orthomagmatiques : de la fusion au gisement.

Le partage des métaux entre les phases liquides et cristallines définit les processus d’enrichissement capable de produire des magmas fertiles lors de la fusion crustale ou mantellique et des gisements orthomagmatiques lors de la cristallisation du magma à profondeur crustale. Pour déterminer ces coefficients de partage, le GP propose l’approche expérimentale simulant des conditions magmatiques contrôlées.

  • Les minéralisations hydrothermales : analyse des flux métasomatiques .

La compréhension des processus physico-chimiques des systèmes hydrothermaux a pour but d’améliorer les modèles gîtologiques en identifiant les processus génétiques clefs. La proposition du GP est de décrire finement la géologie des objets minéralisés en développant des approches contraignant la dynamique hydrothermale. Les résultats seront exploités par des modèles numériques de chemins réactionnels et de transport réactif, afin d’aboutir à une proposition de modèles quantitatifs d’abord, prédictifs par la suite.

  • Métallogénie régionale et favorabilité

Le regroupement de types de gisements en espace et en temps, en lien avec l’histoire géologique régionale, définit les districts et les crises métallogéniques. L’évaluation de l’influence des phénomènes d’échelle géodynamique nécessite des changements d’échelle. Dans ce volet l’accent est mis sur la recherche des paramètres thermodynamiques, cinétiques, physiques, géodynamiques, …, de premier ordre contrôlant la localisation des minéralisations dans le temps et l’espace. Les résultats serviront de base pour modéliser et proposer des cartes de favorabilité associant l’approche statistique (analyse spatiale) avec l’approche déterministe (basée sur des modèles génétiques).

Filons dans le granite à métaux rares d'Argéméla (Portugal)
Filon à muscovite, quartz et wolframite recoupée par des veinules de carboantes. (Panasqueira, thèse G. Launay)
Carte prédictive, Sb Massif Armoricain (Pochon et al., 2016).

Financement de l'équipe Métallogénie

Les financement de la recherche au sein de l’équipe proviennent des sources suivantes :

  • ANR Varpeg
  • ANR / Géodénergie Reflet
  • ERAMIN2 / NewOres
  • Labex Voltaire
  • Partenariat Public/Privé
  • Projet INSU

Lire la suite ...