Offre d’Emploi : Maître de Conférences section 35

Intitulé du poste Maître de Conférences section 35
Date 06/12/2017
Affectation OSUC / ISTO Orléans
Type de contrat Fonctionnaire d'état
Date de début 01/09/2018
Contacts et renseignements lionel.mercury@univ-orleans.fr
Descriptif du poste

Profil d’enseignement :
Le besoin d’enseignement est organisé autour de l’imagerie numérique du sous-sol, de la représentation cartographique géoréférencée, des géostatistiques avec des objectifs de prédictivité (carte de favorabilité/risques), à l’échelle de grands bassins sédimentaires, d’aquifères complexes et hétérogènes. Dans le cadre de l’internationalisation du cursus, nous avons également des besoins d’enseignement en géothermie, avec les aspects de structure et de pétrophysique des réservoirs, et/ou de modélisation couplée entre thermique, hydrogéologie, mécanique, chimie. L’enseignant-chercheur recruté devra participer aux enseignements fondamentaux correspondants (i.e., bassins sédimentaires, ressources géothermales, SIG, géomatique, gestion de bases de données naturalistes, géostatistiques, etc), et prendre part à des enseignements communs dès la première année de Licence (mathématiques, physique, chimie, géologie externe ; suivant compétences). Des compétences d’enseignement en géophysique (acquisition des données, traitement) seraient un plus.

Recherche (Profil général) :
Le poste à pourvoir concerne les systèmes naturels ciblés pour l’exploitation des ressources énergétiques (géothermie toutes échelles, typiquement), et pour le stockage de vecteurs énergétiques (H2 typiquement), de CO2 ou polluants (déchets industriels, nucléaires). Les grands axes de recherche du laboratoire dans ce thème traitent d’aquifères anthropisés (aquifères sédimentaires ; interfaces semi-perméables ; contaminants ; stockage et barrières), de modélisation du transport-réactif (des conditions de surface au point critique de l’eau) par voie numérique (modélisation ‘THMC’ à l’aide de codes classiques tels que la suite TOUGH, SOLVEQ, etc.) et expérimentale (bancs de transfert-réactifs multiphasés, presse Paterson), de modélisation prédictive (traitements géomatiques SGBD, géoréférencement, couplage multicouche, géostatistiques, analyse et fouille de données, analyse prédictive et développements informatiques spécifiques).
Nous souhaitons accueillir un(e) expert(e) capable de conceptualiser la géométrie des bassins (lithologies, réseaux faillés, propriétés pétrophysiques, etc.) et leur fonctionnement, dans le but de valider expérimentalement et/ou numériquement, les phénomènes thermiques, hydrauliques, mécaniques et chimiques (et leur couplages) contrôlant les ressources extractibles ou les volumes stockables de vecteurs variés (CO2, air comprimé, etc.). Une connaissance approfondie d’un ou plusieurs des thèmes suivants est attendue : comportement des réservoirs et couvertures, échangeurs géothermiques, problèmes d’intégrité de puits ou d’évolution du proche puits, relations complexes roches-saumures-gaz. Le(la) candidat(e) doit être en mesure de développer et d’appliquer des approches méthodologiques multi-échelles innovantes basées sur ses travaux de recherche.

Advertisement form in english

Offre au format PDF Télécharger
Clôture des candidatures 31/03/2018
Postuler Maintenant